vendredi 26 juin 2009

Books for cooks

Lors d'anciennes vacances londoniennes nous avions arpenté les rues de Notting Hill sous un soleil de plomb et j'étais restée sur le divan rouge de Books for cooks, feuilletant des livres dans une odeur de gâteau qui cuit, jusqu'à ce que ferme la librairie.
Déçue de ne pas pouvoir participer à une journée qui m'a mise en appétit (bouh!), je voulais parler de quelques livres de cuisine différents, précieux, audacieux, érudits et bien écrits, tellement chouettes que je les relis avant de dormir ou que je les emporte en voyage.
J'aime les livres de cuisine qui racontent une histoire, qui révèlent en creux la personnalité d'un auteur, qui donnent des connaissances pointues sans être ennuyeux, qui amusent, mettent en appétit, rappellent des souvenirs, intriguent, questionnent, donnent le sourire.
Sélection non exhaustive

La cuisine, c'est cool de Raphaël Fejtö
Acheté quand j'étais en classe troisième alors que je faisais un horrible stage dans une librairie horriblement commerciale. J'avais tout le temps de traîner dans les rayons et quand ma maman était venue me chercher le premier soir, je lui avais demandé ce livre qui me faisait beaucoup rire et me mettait étrangement en appétit alors que certaines recettes me font frissonner d'horreur (je pense à la salade d'endives au roquefort). C'est un livre pas sérieux du tout et qui s'adresse selon l'auteur "à ceux qui n'ont jamais fait le rapport entre les aliments naturels et les plats préparés, et pour qui la cuisine est une chose abstraite et effrayante", on sourit donc souvent quand on ne se sent pas concerné par cet avertissement. A l'époque, je ne me lassais pas de lire la recette du steack grillé et celle des foies de volaille au riz basmati et aux raisins secs.


Wagashi de Kazuya Takaoka, Mutsuo Takahashi, Hiroshi Yoda
En attendant d'aller au Japon (il faudrait que je dédie une tirelire à cette fin), je me délecte des très jolies photos de ce livre trouvé par hasard à la Cocotte et je rêve en découvrant les noms de ces délicates pâtisseries japonaises: Spring in the neighborhood, Midwinter crimson plum blossom, Streets of Rakuyo, A lovely autumn day...


Les bons ustensiles et les bons gestes de Frederick e. Grasser Hermé
J'ai toujours adoré le style enlevé de FeGH et sa curiosité insatiable concernant tout ce qui se mange; je me suis jetée sur son opus dédié au pâté Hénaff (qui me rappelle d'anciens goûters, avec ma maman) et ce livre, avec son bel épluche-pomme en couverture, est une mine d'idées et de détails très précis sur l'origine des objets de cuisine. Elle s'amuse avec tous les ustensiles possibles et imaginables et donne envie de posséder illico un bol Margrethe, la pelle à tarte de Matali Crasset ou une yaourtière Yalacta. Elle donne aussi quelques réponses pour ceux qui veulent des oeufs carrés, faire apparaître la Sainte Vierge sur leurs toasts ou faire cuire leur saucisses en faisant Paris-Deauville dans une Mini.


La cuisine du Cambodge avec les apprentis de Sala Baï
Ce livre m'émeut beaucoup, on devine pourquoi. Au début, je voulais être médecin pour faire de l'humanitaire au Cambodge mais, peut-être parce que je ne suis qu'une petite froussarde prétentieuse, j'ai l'impression d'avoir déjà remboursé une partie de la dette qui m'a permis de rester en vie alors tant pis, je suis super contente d'être une mini psychiatre (sans doute égoïste) qui travaillera ici.
Les recettes ne sont pas tout à fait celles de ma maman (et il n'y a pas ses fameuses galettes aux oeufs de poisson) mais j'en ai essayé plusieurs, en les adaptant un peu, et c'était délicieux. Ma maman quant à elle, était très contente de la recette des gaufres au lait de coco (très bon).


Saveurs sacrées de Stéphanie Schwartzbrod
Pour découvrir, mois par mois, toutes les recettes rituelles de la religion catholique, juive et musulmane. Pour pouvoir enfin expliquer en quoi consiste le carême, pessah, pourim, kippour, chavouot et achoura. Pour avoir faim en lisant les recettes de la harira, des crêpes mhalbi à la fleur d'oranger ou des blintze aux framboises.


Les cuisines de l'amour de Blandine Vié, Walter Ego et Dominique Couvreur
Un livre rose et bleu, qu'on peut lire dans les deux sens, qui propose avec "malice, humour et esprit" des recettes adaptées à toutes les circonstances amoureuses. Pour séduire, se remettre d'une rupture ou entériner une rencontre, plein de menus affriolants et gourmands assortis de commentaires joyeux pour que les nourritures terrestres ne se séparent pas de nourritures spirituelles (et apprendre ainsi ce qu'est un oeuf jumbo ou comment faire une tarte à la recuite).


Tous les livres de la série Foood chez Tana
Sur la photo, les deux derniers.
Modernes, jolis, inventifs, écrits par des gens qui aiment manger, lire et s'amuser.
Dans Petites [ré]créations culinaires, on découvre une merveilleuse tapisserie comestible au fromage et à la confiture, on découpe des petits cochons dans des tranches de pain grillé et on les dispose dans un parcours de rillettes, on fait des sucettes aux parfums de sous-bois.
Dans Petits festins nomades, on voudrait partager les pique-niques délicats et précieux de Sonia Ezgulian, la pro des repas nomades, qui concocte par exemple des club sandwiches puzzle, des keftas à la sauce tomate qu'elle cuit dans des boîtes à sardines sur la braise ou un épatant gâteau d'omelettes.
Mais dans la série, celui que je préfère, c'est Petits larcins culinaires...


Le livre de la cuisine juive de Claudia Roden
Typo et mise en page vraiment jolies, une érudition qui me laisse chaque fois baba, une référence je crois. J'ai essayé les boulettes de poissons à la farine de metzo, délicieuses.


The kitchen diaries de Nigel Slater
J'ai passé un long moment un dimanche après midi à essayer d'élire ma photo préférée du livre. J'hésite entre le gâteau roulé au lemon curd et aux fruits de la passion, le poulet rôti avec la purée au fromage et la sauce à l'ail, le poulet sucré et collant, le cobbler pêches-myrtilles, le chèvre cendré dégusté sur un morceau de pain avec une pêche veloutée ( il faut croire que j'aime le poulet, et les pêches) ou l'exquise simplicité d'un riz sauté.


Feast de Nigella Lawson
Mon préféré de ma cuisinière anglaise préférée qui se lève la nuit pour finir le gâteau au chocolat et prépare la dinde de noël en pensant déjà aux sandwiches qu'elle pourra confectionner avec les restes. C'est souvent le livre que j'emporte quand il s'agit de partir loin pour des choses désagréables. Parce que c'est très réconfortant de penser qu'il est possible de faire à la maison un cheesecake aux pommes avec de la butterscotch sauce ou un gâteau au chocolat et au miel avec des petites abeilles en pâte d'amande sur le dessus. Le chapitre sur la cuisine géorgienne et Rosh Hashanah sont passionnants mais j'ai un faible pour celui intitulé "Midnight feast" et son "Back-from-the-bar snack", mélange revigorant de pommes de terre cuites, petits pois, bacon, oeufs et cheddar.


Italian country cooking, the secrets of cuccina povera de Loukie Werle
Je ne me lasse pas des photos qui mêlent faïence ancienne, couverts en corne, vieille marmites, cocottes en fonte, planches en bois éprouvées, nappes épaisses, torchons en lin froissés. J'ai appris grâce à ce livre à faire des petites paupiettes de chou farci super bonnes et du poulet all'arrabbiata qui arrache en douceur.

Et puis j'aime bien aussi Cantines, La table du thé, les petits livres de l'Epure, A platter of figs, Rose Bakery et Le livre de cuisine de Marguerite Duras.
Et puis 1080 recettes de Simone et Inès Ortega, à cause des dessins (et surtout celui du frigo...)


Et vous, vous aimez lesquels? (la prochaine fois, je raconte une vraie histoire)

27 Comments:

Blogger Vanessa said...

Merci Patoumi pour cette très jolie sélection - j'en connaissais pas tous mais maintenant j'ai une grande liste cadeaux pour mon anniversaire et Noël. J'ai noté aussi l'adresse de cette librairie à Notting Hill car je vais à Londres bientôt - probablement une mauvaise idée car j'y pourrais sûrement me ruiner! Moi j'adore aussi Feast et How to Be a Domestic Goddess de notre Nigella sans oublier The Barefoot Contessa Cookbook par Ina Garten. Je ne pourrais pas me passer non plus du Larousse du Chocolat ni des recettes sucrées du Café Sacher Kochbuch.

26 juin, 2009 16:54  
Blogger Estelle said...

J'avais lu le livre de Raphael Fejto il y a tres longtemps aussi et j'avais bien rigole ! C'est un veritable OVNI, pas un roman, pas un livre de cuisine... On ne lit pas ca quand on se prend au serieux !

Mon livre chouchou du moment est un livre de cuisine vegetalienne, Veganomicon. Les recettes sont excellentes, du pinto bean stew aux bananes plantain au tofu a la mandarine, je suis fan !

26 juin, 2009 17:00  
Anonymous AnneE said...

travaillant comme volontaire au Cambodge pour l'école de Sala Bai, je vous confirme que le livre est superbe, les recettes faciles à refaire et surtout qu'en l'achetant vous contribuez au fonctionnement de l'école qui forme chaque année 100 jeunes cambodgiens aux métiers de l'hôtellerie et la restauration.

et il y a un site, qui vous donnera un peu plus d'informations
www.salabai.com

AnneE

26 juin, 2009 17:55  
Anonymous Stéphanie said...

Un grand merci pour cette sélection qui me fait très très envie; c'est tout à fait le genre de livres qui devraient me plaire... A bientôt!

26 juin, 2009 19:36  
Blogger Mingoumango (La Mangue) said...

Très chouette billet qui répond à celui de Loukoum°°° :-)
Mais t'offrir un livre que tu n'as pas déjà relève de la gageure...

26 juin, 2009 22:08  
Blogger Gwen said...

Le livre de recettes que je préfère n'est pas encore relié mais les feuillets détachés sont ici même :
-des histoires humaines et belles.
-des ambiances douillettes et littéraires.
-des recettes sentimentales.
-des voyages, de temps en temps.
-de l'amour, évidemment.
... J'aime les livres de cuisine qui me laissent rêveuse, qui réussissent à me faire saliver sur des plats que, en vrai, je ne voudrais pas manger, des livres que je lis comme des romans.
J'ai aimé imaginer la vie de Trish Deseine, le patron de sa petite robe noire mais aussi la couleur de sa tasse de thé et les cris de ses enfants qui éparpillent des smarties...
Mais, à présent, c'est le roman de Patoumi que je lis avec gourmandise.
Je n'ai jamais fait les recettes mais tout est délicieux, vraiment.

26 juin, 2009 23:57  
Anonymous ulije said...

J'ai un très beau livre que mes parents m'ont ramené du marché aux livres de Strasbourg à noël, il reprend tous les contes de fée avec les recettes correspondantes "la cuisine des fées". Les images sont magnifiques et les recettes font rêver, un doux parfum d'enfance!
Un autre auquel je tiens beaucoup est un livre ayant appartenu à mon arrière grand-mère et qui a plus du centaine d'années, "La cuisine provençale" de Reboul (toujours réédité), c'est mes racines, ma cuisine et un peu de mon histoire!
Merci de nous avoir fait découvrir de jolies livres culinaires!

27 juin, 2009 09:14  
Anonymous Amandine said...

Moi aussi j'ai craqué sur la collection foood de Tana! Ton billet finit de me décider à acheter celui de Nigel Slater, il me faut aussi La table du thé et 1080 recetas (origines obligent). Mon préféré?: Inde, saveurs du bout du monde.

27 juin, 2009 11:28  
Anonymous Florence said...

Super idée de partager ses livres de cuisine fétiches. Moi aussi j'adore les petits livres des éditions Tana, et la Table du thé. En revanche je n'ai jamais feuilleté les livres de Nigel et Nigella, mais ça fait longtemps que vous m'en donnez envie. J'ai plein, plein de livres de cuisine (je n'arrive pas à résister!), mais les deux que j'aime particulièrement sont:
"Trattoria, 82 recettes italiennes simples et savoureuses" chez Hachette et "Tout épicé" chez Marabout. Les photos sont belles, les recettes simples, délicieuses, et jamais décevantes.
Bises.

27 juin, 2009 11:43  
Anonymous rose said...

J'allais écrire aussi que cette définition du bon livre de cuisine est aussi celle des blogs de cuisine que l'on revient visiter, parce que les recettes y sont liées à des histoires. Sinon, j'aime bien les livres de la collection Equinoxe sur les cuisines du passé, je n'ai pas vraiment essayé les recettes (sauf la tarte au melon, pas mauvaise, et le vin de sauge) mais ils sont très jolis à feuilleter (pas à cause des photos, mais il y a des gravures ou tableaux repris), et j'aime bien trouver de vieux livres de cuisine dans les vide-grenier, je les collectionne plutôt pour les illustrations, souvent fort peu appétissantes, je suis finalement plus intriguée par ce qui ne met pas du tout l'eau à la bouche !

27 juin, 2009 11:56  
Blogger enflammee said...

Je recherche un peu partout un exemplaire des "Apprentis de Sala Bai", alors est-il vraiment bien ??
Je me demande aussi, si je peux retrouver ce que mes parents ont gouté là-bas.
J'aime les livres de cuisines qui ne le sont pas, comme...
« Le Gourmet Solitaire », un manga de Tanigushi, du courant "Nouvel Manga", un promeneur nous ballade dans un large éventail méconnu de la gastronomie du Soleil levant...
« La colère des aubergines » de Bubul Sharma, des histoires de famille autour d'un vecteur, la cuisine des femmes.
Toxi Food, de Sabine Pigalle, un livre "diable" avec des recettes comme "Crême brulée de passion" etc...
« Les années douces » d'Hiromi Kawami, un livre qui donne très faim.

27 juin, 2009 13:10  
Blogger patoumi said...

Ah, j'adore vous lire!
Là je suis à l'hôpital jusqu'à demain matin, si j'ai un petit moment, je viens répondre à tous ces coms enthousiasmants!

27 juin, 2009 15:14  
Blogger julie said...

Personnellement, mon livre de cuisine fétiche est totalement non hype, voire "mamiesque": il s'intitule sobrement Les Légumes, publié par Selection du Reader's Digest. Eh oui, je ne surfe pas franchement sur les vagues de la mode culinaire... Mais les apparences sont trompeuses et ces recettes sont magiques !

28 juin, 2009 07:44  
Blogger the_young_dude said...

Tres belle selection!!! Je suis bien inspiree... de te repondre par un post sur mes preferes a moi...je suis rentree a Paris et retrouver mes livres de cuisine est un grand plaisir.

28 juin, 2009 19:35  
Anonymous voyelle said...

sympa ta bibliothèque Patoumi, si je manque d'inspiration, je sais où j'irai...

28 juin, 2009 23:05  
Anonymous MaRojng said...

Mes livres chouchous : Cuisine asiatique entre copains, certainement l'un des livres dont j'ai réalisé le plus grand nombre de recettes tant elles sont bien expliquées et adaptées aux placards d'un Français en France. Et le magnifique "La cuisine de Momo" avec ses superbes photos de tajines et de patisseries orientales... un vrai voyage !
Et depuis que j'habite loin de mes livres de cuisine et que je m'inspire principalement d'Internet, j'ai deux références : L'alibi de patoumi et La bouche pleine. Merci patoumi !

29 juin, 2009 04:51  
Anonymous loukoum°°° said...

J'ai été aussi très très décue de ne pouvoir aller à cette journée... et je savais que toi aussi avais du avoir cette invitation... Je dois avouer que j'aurai été encore plus déçue de savoir que tu ais pu toi te libérer... parce que là je n'aurais pas rater que la journée diablement interessante sur les bouquins qui me plaisent mais aussi la journée que j'attends à nouveau avec impatience, avec Patoumi!
(naturellement tu m'as donné plein de nouvelles envies! - et les commentaires aussi)

29 juin, 2009 12:55  
Blogger reinette said...

à mon retour m'attendait un cadeau: des petits moules à muffins et le livre: "muffins les recettes de Bob". C'est tout simple et convivial, j'aime bien. Mais sinon mon livre de cuisine préférée reste le gros classeur jaune à rayures marron (tres seventies) des recettes de ma maman où l'on peut voir les modifications apportées aux recettes au fil des essais et où l'on trouve des recettes recopiées par mon écriture de petite fille où celle très distinguée de ma grand mère.

30 juin, 2009 08:49  
Blogger Saperlipopote ! said...

c'est rigolo : les 2 numéros de foood de chez Tana sont exactement ceux qui sont dans ma bibli depuis mon dernier craquage "livres de cuisine" ! pleins de bonnes idées dedans.
pour les autres, je crois que ta playlist me donnent anvie de retourner à la librairie...

30 juin, 2009 09:36  
Blogger patoumi said...

Vanessa: je vais me pencher sur la comtesse! Sinon, la librairie est vraiment chouette et il ya un joli magasin d'épices juste ne face.
Estelle: ça alors! Je n'aurais jamais pensé que quelqu'un d'autre connaissait ce livre si bizarre! Le tofu à la mandarine me laisse perplexe, mais si tu dis que c'est bon, je te fais confiance!
AnneE: merci pour toutes ces précisions. Je n'arrive pas à dire qomme je suis émue qu'une telle structure existe au Cambodge.
Stéphanie: c'est une bonne sémection pour les vacances! Alors à bientôt! (où? quand? comment?)
Mingou: oh mais tu as l'art d'offrir d'autres choses...
Gwen: alors ça c'est vraiment gentil... Je rosis.
Ulije: la cuisine des fées, ça a l'air bien
Amandine: ces petits livres chez Tana sont vraiment craquants.
Florence: mais... l'été est arrivé et on ne s'est tujours pas vues!:-(
Trattoria, je vais regarder
Rose: a toujours des idées hors des sentiers battues!

Je file au travail, la suite plus tard!

30 juin, 2009 13:40  
Blogger les chéchés said...

j'ai eu entre les mains, plus jeune, le livre de Fejto -et d'autres, tout aussi drôles et délicieux.
j'aime ces livres que l'on peut emmener partout ou que l'on feuillette religieusement, parce qu'ils sont grands, beaux et fragiles.
je crois qu'il y a trop peu de choix, chez nous pour dresser une liste aussi appétissante, mes yeux se régalent d'images et d'histoires et je crois trouver des surprises exquises dans tes pages, entre les brownies au chocoalt de Trish sur l'étagère, et les risotto italiens de laura Z.
bises

30 juin, 2009 15:24  
Anonymous Grand Chef said...

Bon, là, je vais faire une sieste avant ma dernière journée de travail demain, alors tu comprendras aisément que le temps me manque pour développer plus avant, mais je tiens une fois de plus à dire que le Jamie Oliver, 100 recettes de mon jardin, il déchire grave comme disent les jeunes (et ma femme) (non je déconne) (elle dirait plutôt "ça claque rien")

Bonnes vacances, sinon

01 juillet, 2009 13:48  
Blogger patoumi said...

Enflammée: Sala Baï est vraiment bien, les photos sont superbes et les recettes extra! Le gourmet solitaire est sur ma liste (je me demande pourquoi est-ce que je ne l'ai pas encore lu), j'adore Les années douces et j'avais bien aimé La colère des aubergines aussi.
Julie: exactement le genre de nouvelle idée que je voulais!
Pia: je renouvelle mon invit!
Voyelle: ce sont des valeurs sûres!
MaRong: Oh! C'est vraiment trop gentil! Moi j'aime bien te lire, c'est tout un voyage...
Loukoum°°°: à bientôt?
Reinette: ah oui, les muffins de Bob, j'aimais bien les photos et la typo (et les muffins choco coco)
Saperlipopote: j'adore ces petits livres chez Tana (mais je n'aime pas trop leur autre série)
Les chéchés: Ah Laura! Elle est indispensable!
GC: j'ai envie d'acheter le Jamie mais j'arrive pas à me décider... Bonne vacances à tous les Ricoré!

03 juillet, 2009 16:26  
Anonymous ilhamette said...

Pour ma part j'aime bien aussi les livres de Nigella, de Jamie Oliver, et Slater.
J'aime bien l'esprit des livres de Tessa Kiros : Apples for Jam, Falling Cloudberries et Twelve. Des recettes appétissantes et sans chichis, anotées de jolies anecdotes familiales.

04 juillet, 2009 23:29  
Blogger Estelle said...

Patoumi, toi et moi on a de droles de choses en commun, donc faut pas etres surprise :-) Tu lisais pas les livres de Marie-Aude Murail non plus dans ta jeuness par hasard ? Moi, j'avoue, je continue !

08 juillet, 2009 17:35  
Blogger patoumi said...

Ilhamette: ah oui, Tessa Kiros, j'aime bien son dernier livre sur la cuisine portugaise
Estelle: j'adore Marie Aude Murail et la série des Emilien!

12 juillet, 2009 22:44  
Anonymous Camille said...

J'aime beaucoup l'allusion à "la" religion catholique, juive et musulmane. Le plus beau résumé que je connaisse :)

31 juillet, 2009 11:13  

Enregistrer un commentaire

<< Home