mardi 23 janvier 2007

Patoumi's special muffinburger et autres délices inavouables

Bon, je trouve que la photo ne rend pas tout à fait justice au caractère absolument succulent de ce burger dégusté samedi soir après avoir regardé Tristana mais il était tellement appétissant que je n'ai pu me résoudre à faire une jolie mise en scène (et à enlever ce petit bout de muffin qui dépasse, là à droite) tant j'étais impatiente de le déguster. Ce n'est pas très glamour les burgers et quand on est une fille distinguée, il est visiblement appréciable de leur préférer des nourritures plus légères ou moins dégoulinantes. Il y a quelque chose dans le burger qui le rend incompatible avec une certaine idée de la féminité. Souvenez-vous du regard discrètement étonné que Woody Allen glisse vers Annie Hall quand elle commande son pastrami au pain blanc avec de la mayonnaise, des tomates et de la laitue. Il a l'air de trouver étrange qu'une fille puisse désirer cela, mais bien des années plus tard, quand il tentera désespérément de faire revenir Annie à Manhattan, elle lui donnera rendez-vous à la terrasse d'un restaurant californien où il doit se résigner à commander des pousses de luzerne et une assiette de purée de levure. Annie a changé et j'aime à penser qu'il la préférait quand elle choisissait un sandwich au pastrami avec de la mayonnaise.
Comme nous n'aimons que très modérément les pains à burger du commerce, atrocement sucrés, comme je n'ai pas eu le courage de faire moi-même des petits pains, nous avons choisi d'utiliser des muffins complets et c'était une très bonne idée (de G. Décidément, ce garçon a vraiment beaucoup de qualités). L'autre atout goût de ce burger, c'est sa petite sauce maison, un peu acidulée, un peu épicée, elle est si bonne qu'on s'en lèche les doigts (parce qu'il est très difficile de déguster ce genre de plat absolument proprement, ah mais les jeunes filles distinguées ne se lèchent pas les doigts voyons... eh bien elles ne savent pas ce qu'elles perdent).
J'arrive mieux depuis quelques années à ne pas culpabiliser d'aimer des choses qui peuvent paraître incongrues aux non initiés ou qui ne correspondent pas à une représentation imaginaire de ce que je crois être acceptable pour être perçue comme une fille de goût (par exemple, j'ai longtemps pensé stupidement que ce n'était pas très féminin de commander de la viande au restaurant ou qu'on a l'air d'être une goulue si on choisi un dessert avec de la chantilly -même si je prends rarement un dessert au restaurant, parce qu'ils sont souvent moins bons qu'à la maison-) Le coup de l'éviction de la viande comme comble de féminité m'a paru encore plus ridicule quand j'ai vu Maggie Cheung déguster ce qui est visiblement une pièce de boeuf saignante dans In the mood for love.
Ce temps est désormais révolu et je ne ressentirai pas le besoin de me cacher s'il me prend l'envie soudaine d'une tartine de vache qui s'amuse surmontée de rondelles de banane (un classique de mon enfance). J'aime bien l'andouille aussi (et surtout avec une fondue de légumes dans une galette de sarrazin) et je ne conçois pas d'étaler du nutella sur une tranche de pain qui n'aurait pas été recouverte au préalable de beurre demi-sel. Le pire peut-être: j'adore les knacks (quand elles viennent de chez le boucher bien sûr mais aussi celles du supermarché, celles qui "ont le goût des choses simples". Une amie croisée un jour par hasard à une caisse avait jeté un regard dégoûté vers mes knacks adorées avant de me lancer d'une voix haut perchée: "Tu manges ça toi?"), je les aime beaucoup avec juste de la moutarde bien forte ou alors coupées en morceaux dans une sauce maison à la tomate qui va très bien avec des grosses pâtes et du parmesan fraîchement râpé.
J'espère que vous n'êtes pas écoeurés par tous ces aveux; en tout cas le muffinburger était délicieux, nous avons passé un très bon moment à le préparer puis à le déguster.

Le Patoumi's special muffinburger
Pour une personne:
-un muffin anglais complet coupé en deux, toasté et gardé au chaud
-une tranche de gouda
-un steack haché dont vous ne doutez pas de la provenance
-quelques rondelles de tomates
-quelques feuilles de salade émincées
-un oignon rouge émincé qui aura doré avec le petit steack haché

Pour la sauce, il suffit de mélanger dans un bol:
-4 cuillères à soupe de mayonnaise (pas de la maison, elle ne convient pas pour ça)
-1 grosse cuillère à café de moutarde
-3/4 de cuillère à soupe de vinaigre balsamique
-1 cuillère à café de sauce piment
-1/4 d'oignon en tout petits morceaux
-1 petite gousse d'ail pressée
-quelques têtes de persil ciselées

Il n'y a plus qu'à assembler votre burger comme bon vous semble!

La douce Eva me demandait récemment de me repencher sur les recettes que j'ai publiées depuis les débuts de ce blog (c'était il n'y a pas si longtemps que ça: à peine 5 mois!) et après petite réflexion, je crois que j'aime me souvenir du plaisir que j'ai eu à inventer la tarte aux fraises et au chocolat blanc qui fait s'évanouir G. de bonheur, et puis il y a l'osso bucco in bianco parfumé et fondant de Laura Zavan et enfin la recette qui m'a donné envie de commencer un blog de cuisine, à savoir le store cupboard chocolate orange cake de Nigella!
Tant de personnes ont déjà fait leur petite rétrospective que je passe le relais à qui veut!

17 Comments:

Anonymous Lutinette said...

Ben je trouve qu'elle est pas mal la photo. Je croquerais dans le gros burger moi.

23 janvier, 2007 14:19  
Anonymous élo said...

On partage, Lutinette ? ^^

23 janvier, 2007 14:37  
Blogger leonine19 said...

je croquerai bien dans ce muffinburger aussi et tant pis pour le glamour.

23 janvier, 2007 14:53  
Blogger Rosa's Yummy Yums said...

Moi je trouve que ta photo n'est pas mauvaise car ce "muffinburger" me donne très envie!...

23 janvier, 2007 14:53  
Anonymous misstiny said...

Tu as tort, la photo montre une simplicité dans la composition et dans les saveurs... Ce que désire une majorité d'entre nous!!!
Bizzzz,
Alexandra

23 janvier, 2007 15:27  
Anonymous eva said...

Sans même se consulter !!!
Moi, je le trouve très beau ce muffin burger. Je prendrai le même option poisson de mon Deluxe.... ou comment marier deux recetttes ?
Dans la série "mes inavouables", je suis intraitable : le Kiri, c'est du vrai fromage !

23 janvier, 2007 17:27  
Blogger Mamina said...

L'idée du muffin burger est une sacrée idée....

23 janvier, 2007 17:42  
Blogger Gracianne said...

Pas mal du tout la petite sauce. Tu devrais essayer les pains fait maison. Le probleme c'est qu'apres tu ne peux plus manger que ceux la, et c'est quand meme long a faire. Mais tu verras, rien a voir, surtout avec la petite sauce qui va bien.

24 janvier, 2007 11:33  
Anonymous Léna said...

cette redoutable équation - l'embarras de ne pas savoir comment mordre dans ce genre de sandwich quand on a pas la bouche d'une Béatrice Dalle - est ainsi résolu, le cuisiner chez soi, le déguster chez soi... idem pour le club-sandwich

24 janvier, 2007 19:13  
Anonymous Cam said...

miam! vraiment très sympa... et certainement unisexe, y'a pas de raisons!

29 janvier, 2007 17:35  
Anonymous Cathy said...

je suis complètement séduite pas l'idée de G. (tu lui confirmeras qu'il a de bonnes idées)prendre des muffins au lieu de ces ignobles pains, je vais essayer dès que je pourrai ! et cette sauce m'a l'air dêtre une véritable tuerie, il fait absolument que je la fasse !

01 février, 2007 21:48  
Anonymous Stéphanie said...

Oui! A la maison aussi nous utilisons les muffins complets pour remplacer les buns du supermarché (j'en fais parfois mais j'ai comme un problème pour reproduire le côté moelleux et, même si le résultat est très bon, ce manque nuit à la sensation recherchée)

02 février, 2007 19:25  
Blogger confituremaison said...

Tout ce qui contient le mot burger me fait craquer!

02 février, 2007 23:27  
Anonymous clairel said...

Très appétissant, garni à souhait, jsute comme il faut !

23 février, 2007 06:02  
Anonymous chrisshaked said...

j'adore les muffins anglais!

24 avril, 2007 19:36  
Blogger mingoumango said...

Ca alors ! Moi aussi je fais mes burgers avec des muffins anglais complets ! J'en ai fait pas plus tard que cette semaine.

26 avril, 2007 09:47  
Blogger Stephanie said...

Je ne suis pas specialement "fan" des "Knakis" mais je les aime beaucoup facon "environ carbonara" : au lieu de mettre du bacon, tu mets des "Knackis". Tu les fais bien dorer (en meme temps que des oignons blancs eminces) a la poele (dans de l'huile), tu ajoutes de la creme fraiche sur tout ca et tu mets le tout sur des pates : de la "comfort food" a son meilleur niveau !

12 octobre, 2007 21:25  

Enregistrer un commentaire

<< Home