mercredi 5 août 2009

Miremont

Impossible de ne pas revenir chez Miremont, sa vue sur l'océan (devant laquelle autrefois j'ai eu dégusté du rouget aux légumes, des club sandwiches au poulet, des éclairs au chocolat et des choux à la crème), son service diligent (la serveuse en rose s'est confondue en excuses devant une jeune femme un peu vulgaire qui, bien qu'elle accompagnât son repas d'un coca light s'est plaint de la température de son burger de saint-jacques auquel elle reprochait également la sauce qui l'accompagnait. On lui apportât avec dix mille excuses une brochette de saint-jacques. Sans sauce.)


Je ne ma lasse pas des boiseries, des miroirs mouchetés, des lustres surchargés, des grands-mères devant d'énormes coupes de glace, de la vitrine des pâtisseries derrière laquelle s'alignent voluptueusement les tartes framboise-chocolat, les barquettes à la crème de marron, les cakes au citron, les fondants chocolat-tonka, les choux fraise-framboise, les opéras et les parfaits.
Ce midi-là, la salade de penne au crabe et aux asperges était agréablement acidulée et le sénateur était juste parfait.

Un billet pour Florence, qui me lit avec attention.

6 Comments:

Anonymous 7tusaisqui said...

Je me régale de ce petit goût de désuet, des caramels au beurre salé et de clubs sandwich. Et je sens aussi bien l'iode. Quel plaisir de bon matin. Profite profite !

07 août, 2009 06:24  
Blogger Vanessa said...

C'est un vrai luxe de pouvoir te lire le matin - cela donne envie de bonnes choses et on apprécie de petites choses de plus en plus. J'adore ce comptoir de pâtisserie (pour moi c'est l'image classique de la France!)et les jolies photos. Bonnes vacances!

07 août, 2009 08:03  
Blogger Alice To said...

Quel choix incroyable de pâtisseries, j'en frétille d'envie! J'aime beaucoup les salons de thé, je me souviens encore d'un petit déjeuner royal à Nice, tout était exquis, comme dans un rêve, le décor, le service et ce qu'il y avait dans nos assiettes et nos tasses!

07 août, 2009 09:07  
Anonymous rennette said...

que tu dois être bien... une journée d'enfer pluviesque à Rennes hier, pluie non stop comme samedi dernier... gâteau maison donc et c'était bien...

07 août, 2009 09:09  
Anonymous Camille said...

J'adore la photographie de la vitrine, on dirait une maison de poupée, le pointillisme minutieux des pâtisseries rangées en ordre quasi chromatique.

15 août, 2009 18:25  
Blogger Mabes said...

que de souvenirs ici et au bookstore... merci pour ces évocations...
amitiés nétophiles !

02 septembre, 2009 00:03  

Enregistrer un commentaire

<< Home