vendredi 31 juillet 2009

Un petit vent, les parasols

Premier jour de vacances.
La nuit dernière, garde éprouvante. Je passe mon temps à voir des gens qui viennent de la prison ou qui en ont fait. Vies qui basculent.
Au dîner, il y avait un mystérieux hachis ardéchois, pas aussi affligeant que les ficelles picardes de la semaine dernière mais quand même c'est pas facile de manger du hachis parmentier au poireau de l'hôpital (avec du gruyère râpé dessus, c'était un peu mieux). Avec l'externe d'origine sarde qui conseille Amici mei, nous avons, pour nous consoler, fait un sort au pot de nutella fraîchement ouvert. A sept heures du matin, j'ai hésité à dormir, je voulais lire un peu (L'Amérique de Kafka, un autre obsessionnel sympathique) mais la fatigue a eu raison de mon désir en me laissant quand même le temps d'écouter Vincent Delerm et Keren Ann chanter Tout doucement, ce vieux tube de Bibie que fredonnait ma mère. J'adore la façon qu'ils ont de dire "fermer pour cause de sentiments différents..."
Deux heures plus tard le réveil n'a pas sonné, je l'avais mal programmé, il ne restait que quatre minutes avant que l'interne a qui je devais passer le relais n'arrive. J'ai balancé toutes mes affaires dans mon sac violet, enfilé un tee shirt propre et je suis descendue dans la cuisine; P. versait du lait froid sur des Chocapic. J'étais soulagée de lui donner le bip. J'ai fait un chocolat chaud (même en été, le chocolat chaud est de rigueur chaque matin) en attendant que G. n'arrive avec le reste des bagages.
Dans la voiture, je fus accueillie par un parfum de viennoiseries et G. m'a tendu un sachet en papier blanc où se côtoyaient croissants et chocolatines dodues. J'ai mis des miettes partout.
Il a fait très chaud sur la route, j'ai dormi un peu, nous avons déjeuné sur la terrasse d'une maison du sud, sa maman avait préparé des toasts à la tapenade. J'ai commencé le Kafka sur le canapé et j'ai trouvé vraiment chouette le détail de la mortadelle de Vérone. Les vacances commençaient, je vais essayer d'écrire un billet tous les jours, là il faut que j'aille me préparer pour aller dîner dans un endroit mystérieux. A demain.

16 Comments:

Blogger Pascale said...

Un billet tous les jours, ce sera bien... Bonnes vacances Patoumi.

31 juillet, 2009 21:58  
Blogger Mingoumango (La Mangue) said...

YEEESSSS !!! Un billet tous les jours !
Bonnes vacances :-)

01 août, 2009 03:31  
Blogger reinette said...

pour moi aussi aujourd'hui premier jour de vacances- mais alors, pourquoi mais oh pourquoi me suis-je réveillée dès 8h30??^^-, je vais beaucoup apprécier de te lire tous les jours! bon repos

01 août, 2009 09:43  
Blogger les chéchés said...

...
J'ai hâte de découvrir les parasols, les ombres douces et les parfums de ton été.
bonnes vacances...

01 août, 2009 10:52  
Blogger paquerette said...

Bonnes vacances Patoumi. Moi ce sera l'Aubrac dans quelques jours; Au plaisir de vous lire.

01 août, 2009 10:56  
Anonymous rennette said...

bonnes vacances petite Patoumi ! et ce sera bien agréable de vous lire tous les jours car je travaille et les urgences (pas psy)au Cabinet sont non stop en août et parfois déprimantes...

01 août, 2009 11:06  
Blogger Vanessa said...

Je me réjouis de te lire tous les jours si tu as l'envie de nous écrire. Mes vacances sont finies maintenant mais du moins je peux encore voyager avec toi. L'Amérique de Kafka est un de mes livres préférés. Je te souhaite de très bonnes vacances!

01 août, 2009 13:23  
Anonymous Natalia said...

Bonnes vacances Patoumi, sans réveil, sans bip, sans patients venus de prison, et sans hachis parmentier aux poireaux ;- ) Mais avec plein de tout ce que tu désires

01 août, 2009 14:37  
Blogger the_young_dude said...

J'adore aussi ce livre de Kafka.. malheureusement inachevé.. je ne le savais pas en le commençant, ça a été une grosse déception (mais ça fait aussi partie de la saveur littéraire de la chose)...

01 août, 2009 14:38  
Blogger patoumi said...

Avant minuit, un autre billet c'est promis.
J'étais sûre d'avoir des fans de Kafka parmi vous!
Et bonnes vacances à toutes celles qui sont concernées!

01 août, 2009 19:34  
Anonymous Florence said...

Très très bonnes vacances.
Bises.

Florence

01 août, 2009 21:18  
Blogger AliceTo said...

Encore un très joli billet, plein de poésie simple et tendre et émouvante. J'ai hâte de lire les suivants (en fait j'en ai lus deux avant, tant pis c'est pas dans l'ordre)!

03 août, 2009 19:17  
Blogger patoumi said...

Merci Florence et vive la lecture dans le désordre!

03 août, 2009 23:44  
Anonymous loukoum°°° said...

c'est chouette quand tu es en vacances: à chaque pause de midi j'ai un nouvel interlude à lire :)

06 août, 2009 12:51  
Anonymous Camille said...

Ta photo me fait tout à fait penser à un tableau de Martial Raysse que j'ai vu à Humlebaek (Danemark) : souviens-toi de Tahiti (http://web.tiscali.it/nouveaurealisme/images/rayssebeach.htm)
Est-ce intentionnel?

15 août, 2009 18:06  
Anonymous Hélène said...

Est-ce que depuis tout ce temps là tu as remangé une ficelle picarde digne de ce nom? sinon c'est bien triste! mon saumonpatoumi marine, il est pour ce soir!
bisous!

01 septembre, 2010 16:51  

Enregistrer un commentaire

<< Home