vendredi 19 octobre 2007

Un cheesecake à l'orange et au chocolat (de fille!)

Une personne de confiance m'a avoué, lors de notre première rencontre autour d'un verre de jus de pomme et un autre de pamplemousse (le mien), que l'un de ses proches était persuadé que derrière Patoumi se cachait un individu du genre masculin. Cela m'a successivement vexée (cet adjectif reflète assez bien mon état d'esprit du moment, je suis effectivement d'une susceptibilité redoutable, la moindre remarque me met hors de moi, tant et si bien que G. s'est habitué à m'appeler Vexoumi -je rappelle aux non-initiés que Patoumi n'est pas mon vrai prénom, mais vous pouvez m'appeler comme ça quand même, j'aime bien-), amusée puis interrogée. Y'a-t-il si peu de féminité dans les billets de l'Alibi? Ou alors cette féminité est-elle si peu subtile qu'elle paraît feinte? (J'avoue que ces réflexions sont bien futiles au vu de l'actuelle marche du monde mais bon, je ne me sens pas du tout capable d'avoir une dialectique cohérente à exprimer sur des sujets aussi épineux que celui, éternel, de l'existence de Dieu -par exemple.)
Bon alors c'est vrai: je ne sais pas comment on utilise un mascara, je ne suis jamais allée chez une esthéticienne, je porte essentiellement des sous-vêtements Petit Bateau (comme depuis que j'ai dix ans), je ne me fais jamais de masques relaxants ou de gommages exfoliants, je trouve que Brad Pitt, Tom Cruise et Bruce Willis aussi appétissants qu'une soupe de navets, je n'ai pas un seul bijou, je n'arrive pas à porter des Dim'up, je marche toujours sur des semelles plates, je n'ai que trois sacs et trois paires de chaussures (bon ok, quatre avec mes bottes en caoutchouc pour les balades sylvestres mais je ne crois pas qu'on puisse évoquer une quelconque féminité quant à ces objets), je n'ai pas le sourcil épilé (le croirez-vous? C'est fou, j'ai bien observé mon entourage et je suis arrivée à la désespérante conclusion que j'étais la seule à avoir le sourcil, hum, naturel), les décolletés plongeants m'angoissent...
Du coup, vous imaginez Patoumi en bottes en plastique et col roulé, le sourcil fourni et la peau grasse.
Et pourtant...

Il y a une pile de Elle et pas qu'à table dans les toilettes (car je ne peux me résoudre à les garder dans mon bureau, j'ai peur que le fantôme de Jane Austen les voie et me trouve écervelée), l'hiver je porte un petit beret en tweed avec un noeud sur le côté, mes jambes ne connaissent que les jupes (ou les jeans les jours de ballades sylvestres), j'aime bien écrire des lettres à mes copines sur du beau papier et mettre tout ça dans une jolie enveloppe avec un chouette timbre, j'essaie vainement de faire un régime, je suis hermétique à la formule un (et au sport en général mais il faut croire que certains s'en étaient déjà aperçus), j'aime les alignements de Repetto, j'ai fait de la danse classique dans un tutu bleu ciel (mais pas longtemps parce que j'étais très embêtée d'être la seule immigrée du cours), j'aurais voulu ressembler à Anna Mouglalis ou Shu Qi ou Maggie Cheung, j'écris un journal intime depuis que j'ai onze ans (je n'en ai jamais eu un avec un cadenas en forme de coeur mais je crois que celui de l'année de mes quatorze ans était à l'effigie de James Dean), j'aime bien pleurer au cinéma, j'aime préparer mon Poulain du matin avec une cuillère rose...


Alors je rassure tout le monde: je suis une vraie fille!
Qui fait des cheesecakes...


Le cheesecake à la marmelade d'orange et au chocolat
Pour deux moules à charnière de 11cm de diamètre et 4cm de haut

Pour la base (qui reste très crousti après cuisson!)
-75g de spéculoos
-75g de sprits
-60g de beurre salé fondu

Pour la crème
-300g de fromage frais
-150g de crème fraîche
-10g de nature à tartiner (un fond de barquette à finir...)
-1 oeuf
-1 cuillère à café de sucre
-170g de marmelade d'orange

Ecraser les biscuits.
Les mélanger au beurre fondu et répartir la préparation dans les moules en tassant un peu.
Faire cuire quinze minutes à 180° (surveiller, les bords sont à peine dorés).
Réserver au frais pendant que vous préparez la crème.
Pour cela, mélanger tous les ingrédients, sans insister.
La répartir sur les bases biscuitées et faire cuire une heure à 140°. Le centre est encore tremblotant. Laisser refroidir à température ambiante avant d'entreposer au réfrigérateur au moins une nuit.
Servir avec une sauce au chocolat que vous aurez préparée avec votre chocolat préféré, fondu avec un peu d'eau ou de lait.

Les illustrations sont des détails d'une boîte 100drine (c'est quand même très fille de collectionner ça, non?)

29 Comments:

Blogger MachaMalo said...

J'ai trouvé ton post hilarant, et je te rassure il fait "très fille"! ;)
Joli cheese cake, et j'aime beaucoup les illustrations! :)

19 octobre, 2007 02:32  
Blogger Alhya said...

pour le début, tout pareil, ensuite, des petites manies perso, mais l'esprit y est: as tu cette impression de jouer à la fille? moi oui :)
il semble que tu aies oublié un zéro pour le nature à tartiner, c'est 100 g non?

19 octobre, 2007 07:09  
Anonymous auntie jo said...

maintenant, il n'y a plus de doute, tu es une vraie fille ;-) j'ai beaucoup aimé te lire, merci!

19 octobre, 2007 07:13  
Blogger lili63 said...

il ne te reste plus qu'à acquérir la boite à frou frous de 100cendrine et cela sera parfait !
Sans sourire , je trouve que tes écrits dégagent plus de féminité que la description que tu fais de toi dans ce billet .
Bonne idée de vouloir définir ce qu'est la féminité de nos jours et surtout depuis 68 ....

19 octobre, 2007 07:40  
Blogger Mamina said...

Pour ma part, je n'ai jamais douté de ta féminité... ton humour est bien de notre côté. je t'embrasse.

19 octobre, 2007 08:31  
Anonymous aurélie said...

Rho ben zut alors, si ça s'trouve je ne suis pas une vraie fille : j'avais plus de points communs avec la Patoumi du haut que celle du bas !
En tout cas, en ce qui te concerne, pas de doute, tu es tout ce qu'il y a de plus fille. Plus petite fille que femme à la rigueur, mais certainement pas garçon :)

19 octobre, 2007 09:18  
Anonymous Eleonora said...

Ah ah moi aussi je porte du petit bateau...j'adooore ça !

19 octobre, 2007 09:32  
Blogger Rosa's Yummy Yums said...

La féminité se décline de différentes manières. Tu es bel et bien féminine, mais pas "mainstream"...

Ton cheesecake est splendide!

Bises,

Rosa

19 octobre, 2007 09:35  
Anonymous Grand Chef said...

Ah dommage, j'aurais trouvé ça très fort, parce que tu fais vachement bien la fille! ;op

Si ça peut te rassurer, ma femme m'a dit de me moquer d'elle le jour où elle lirait ELLE (tout court, pas A Table, ça c'est pour moi), parce que ça voudrait dire qu'elle est se prend pour une vraie femme! Alors tu vois, tu as de la marge!

19 octobre, 2007 09:44  
Anonymous Sonia said...

C'est rigolo, parce que pour moi, tu appartiens sans hésitation au top 5 des blogs girly. Jolie recette!
Bises.
Sonia

19 octobre, 2007 09:47  
Anonymous bergeou said...

Moi j'ai toujours pensé que t'étais une fille, sans aucun doute là-dessus. Et ton cheesecake de fille il me plaît bien !

19 octobre, 2007 10:05  
Blogger Blanca said...

j'aime bien le cheesecake et le tien a l'air trés appétisant. J'esayerai. Merci pour partager la recette

19 octobre, 2007 11:11  
Anonymous sarah said...

Décidémment c'est toujours un plaisir de te lire.
J'adore ton style, il y a toujours beaucoup de justesse et de progondeur et quant à tes recettes, elles sont vraiment superbes!

bises à une FILLE en or!

19 octobre, 2007 11:23  
Blogger Clairechen said...

Mais bien sûr que tu es une fille!! Une fille adorable, mignonne, douce et gentille... sans te connaître je le ressens à travers tes billets!!!!
Qu'est-ce qu'il a l'air bon ton cheesecake!!!!

19 octobre, 2007 11:24  
Blogger patoumi said...

Merci les filles! (et le garçon!)

19 octobre, 2007 11:58  
Anonymous Liliy said...

Ca m'étonne qu'on ait pu en douter...! Ca a quand-même eu le mérite de nous valoir un bon petit moment de lecture, un charmant billet comme tu sais si bien les écrire!
Du coup il m'est remonté un souvenir à la mémoire: dans le préau de l'école, j'ai cinq ans, deux "grandes" me demandent "t'es une fille ou un garçon?" (ok, j'avais les cheveux assez courts, après un rattrapage d'autocoiffurage en escaliers...) "qu'est-ce que tu veux dire?" "ben si t'as des poils noirs sur les jambes, t'es un garçon!" oups...! ;)

19 octobre, 2007 12:18  
Blogger cocotte said...

Un cheesecake c'est toujours de fille, nan? Même si moi j'ai un amateur...

19 octobre, 2007 12:59  
Blogger stef said...

Heureusement que toutes les filles ne sont pas pareilles!! et que la féminité s'exprime différemment. Moi je trouve que ta plume est très féminine!!

19 octobre, 2007 13:16  
Anonymous Cécile said...

Chère Patoumi,
j'ai du mal à comprendre qu'on ait pu douter de ta féminité, il suffit pourtant de te lire avec un peu de soin ...Et puis, je rejoins Rosa, "la féminité se décline de différentes manières", ce n'est pas parce qu'on ne porte pas talons hauts et Dim Up que l'on n'est pas féminine (heureusement, d'ailleurs).
Toi, tu as une sensibilité, une élégance de la plume, une raffinité toutes féminines.
Alors, pas de remise en question, hein, Vexoumi(c'est migon aussi)?

19 octobre, 2007 16:37  
Anonymous Lisanka said...

Tu n'as pas à te justifier sur le "être fille", je ne pense pas qu'"il existe une définition. C'est fou comme la répartition des sexes est déterminée par des attentes sociales. Une fille doit aimer:
-le rose
- la danse
-et être un peu fleur bleue???

Moi, j'aime courir, nager, le jaune, je ne me maquille jamais et je déteste les talons, les froufrous, le papier à mlettre qui sent bon! Et je suis bel et bien une femme, de sexe!

Etre homme ou femme, finalement, ça n'a d'importance que parce que ça permet de situer les individus de le cadre de relations de reproduction.
Après, nous sommes tous des personnes qui ont à s'inventer, se réinventer, se dessiner, s'épanouir.

J'adhère à ton cheesecake qui a le mérite de ne pas être rose ;-)

19 octobre, 2007 19:17  
Anonymous sab said...

vraiment t'es une fille???? je blague!!!on n'a pas besoin d'être habillée avec des talons hauts (on a mal aux pieds mais c'est beau!!!) des dim up (c'est sexy mais ca gratte et ca tient pas toujours bien et puis on a froid entre le haut du dim up et le slip!!!)des mini jupes (c'est sexy si on a des jambes de top model...sinon on fait un peu jamonneau empaqueté!!!et puis avec une mini jupe on ne sait jamais comment s'asseoir....)...bref je ne continues pas ma diatribe..juste pour dire que de toutes façons l'important s'est de se sentir bien comme on est et que la féminité c'est aussi la cuisine, des sourires, la douceur....brfe des choses quel'on a en soi ....

19 octobre, 2007 21:35  
Anonymous rose said...

Ton billet me rappelle que j'ai vu à Amsterdam de très belles bottes en caoutchouc, à motifs, tout ce qu'il y avait de plus féminin... Par ailleurs il me fait rêver de masques hydratants (orange-chocolat, bien sûr), c'est vrai que je n'en fais jamais non plus !

19 octobre, 2007 23:14  
Anonymous loukoum°°° said...

Encore un billet magique... (et je ne dis pas ça car il y est question de cheesecake ^^)
Pour commencer, je dois te dire que je n'ai jamais imaginé que tu puisse être autre chose qu'une fille...
Ensuite je me suis beaucoup retrouvée, déjà car j'ai presque fait signé un papier à N. du genre "J'ai prix conscience que cette fille est d'une grande suceptibilité et que je m'expose au pire..." ;)
Et ensuite car plusieurs fois on m'a dit que je n'étais pas une "vraie fille " ce qui m'a fait bien rire car je dois avouer que le fait d'être considérée comme pas si superficielle et gnangnan me plait bien :)
Il y a certaines "choses de filles" que tu ne fais pas mais que je fais (je collectionne les converses, je porte des décoltés avec des colliers) et certaines que tu fais mais pas moi (pas de ELLE chez moi ni de trucs-à-noeuds) mais je peux te dire une chose: je ne m'épile pas les sourcils (ça va pas la tête?)
Rassurée?

20 octobre, 2007 20:08  
Anonymous paola said...

C'est toujours très agréable de te lire et tu m'amuses.
Bravo pour le cheesecake. Le chocolat et l'orange se marie à merveille.
Bises et bon week end
paola

20 octobre, 2007 21:24  
Blogger gourmeline said...

Tu me parait tout à fait normale comme fille, moi je joue au foot, j'ai eu pendant pas mal de temps les cheveux courts (jusqu'à ce que je réalise enfin que ça ne m'allait pas du tout), j'ai commencé à porter des jupes il y a 3 ans et je n'ai toujours pas compris à quoi servent des dim-ups (à part avoir froid aux fesses ?)!
en tout cas ton blog est très esthétique pas de doute tu es une vraie fille !

21 octobre, 2007 20:09  
Anonymous eva said...

Je pense que personne ne peut raisonnablement douter de tes goûts/plaisirs/attributs de fille, seulement parfois les garçons voient poindre le risque de partout ....

J'apprécie toujours autant ce mariage orange-chocolat !

21 octobre, 2007 20:38  
Anonymous Pascale (ivs) said...

A l'époque de quand j'avais ton âge (environ), les bottes en caoutchouc, c'était le must de la féminité, le détail glamour de la robe indienne, alors avec le cheese cake à l'orange, waouh!!

23 octobre, 2007 18:30  
Blogger Flo Bretzel said...

bravo pour le cheesecake de la part... d'une fan de cheesecake

23 octobre, 2007 22:21  
Anonymous Cathy said...

moi non plus je n'aurais même pas imaginé que tu ne puisses pas être une fille, je ne parle pas des détails que tu donnes et de tes petits habitudes (quoique les boites 100drine, quand même c'est très fille) mais je pense surtout à ton style d'écriture, tu as un style de fille, cet amour des petits détails et des petites choses, que tu racontes si bien , c'est pour moi très féminin !
ah aussi, encore un cheesecake, la prochaine fois que je viens te voir, tu m'en fais un ?

25 octobre, 2007 14:47  

Enregistrer un commentaire

<< Home