lundi 29 janvier 2007

Cherry-almond loaf cake de Nigella et petites confidences sur Patoumi

Gracianne me demande gentiment de lever le voile sur cinq choses que vous ne savez pas encore de moi. Je suis un peu gênée, c'est penser que ma vie pourrait vous intéresser, mais en même temps, quand on a un blog, on ne fait que ça, révéler des choses sur soi, alors l'exercice n'est pas tellement plus difficile que d'habitude. Merci Gracianne d'avoir pensé à moi!
Quand j'avais environ six ans, j'aimais beaucoup les barres de chocolat Kinder et aussi le camembert un peu fait. Partant du principe que bon+bon=bonbon, un jour où personne n'était là pour me surveiller, j'ai décidé de me concocter pour le goûter du camembert au Kinder râpé. A la première bouchée, j'ai compris que trop de bon tue le bon.
Je ne sais pas conduire. Je vais apprendre bientôt, pour me faciliter la tâche par rapport au travail futur et puis aussi parce que j'ai toujours un peu mal au coeur quand nous faisons de longs voyages en voiture de ne jamais pouvoir relayer G. Je crois avoir tant tardé à apprendre parce que la conduite automobile représente une grande avancée vers le monde des adultes (et donc des responsabilités) et que c'est l'une des choses qui m'angoissent le plus.
Je ne porte jamais de bijoux, pas même une montre, et je ne sais pas me maquiller. Je trouve que tout un tas de filles ont une classe folle avec de belles boucles d'oreilles ou un joli bracelet ou une bague un peu originale mais moi, j'aurais l'impression de ne pas être moi, justement. Pareil pour le maquillage, même si j'adore lire les pages beauté de Elle. Peut-être un jour passerai-je à l'action.
Je ne me suis toujours pas remise d'avoir vu Ma nuit chez Maud.
J'aime bien les objets 100drine, j'ai toute une collection de boîtes, un sac, des mugs, un porte-monnaie, des petits carnets, et dernièrement, après avoir dégusté une tartine aux oeufs brouillés, à la courgette et à la pancetta au Petit Flore de Nantes (en dessert, il y avait du cheesecake au citron mais, de l'avis général, il ne rivalisait pas avec le citrobon!), G. m'a offert un très chouette jeu de cubes vu dans la vitrine du magasin de jouets, à côté du restaurant.


Eva, tu voudras bien nous dire cinq choses sur toi?

Gracianne a publié dernièrement une petite série de jolies recettes au délicieux parfum anglo-saxon et je suis contente de proposer avec mes réponses un nouveau gâteau nigellesque. C'est un peu un gâteau du placard avec tout le charme que cela comporte: tout est déjà dans la cuisine, peu de temps est nécessaire et le résultat est bluffant, ce cherry-almond loaf cake étant terriblement délicat et parfumé. J'ai utilisé des cerises pasteurisées de chez Marc Peyrey gentiment envoyées par la grand-mère de G. (avec des tomates séchées qui ont fini dans une belle tarte au beaufort, des mirabelles qui ont farci un filet mignon en croûte de speculoos et des abricot qui avaient tenu compagnie à une volaille rôtie). J'ai trouvé aussi que le cake était meilleur le lendemain mais bon, il faut parfois savoir céder à la tentation.

Cherry-almond loaf cake de Nigella
(une recette issue de How I try to be a domestic goddess, finalement je l'aurais bien rentabilisé)
Pour un moule à cake de 23cm
-200g de cerises (les miennes étaient donc mi-cuites et pasteurisées, Nigella utilise pour sa part des cerises glacées)
-250g de farine
-100g de poudre d'amandes
-225g de beurre mou
-175g de sucre roux
-3 oeufs battus
-2-3 gouttes d'essence d'amande
-6 cuillères à soupe de lait
-1 sachet de levure

Rouler les cerises dans un peu de farine pour une future répartition régulière.
Fouetter le beurre et le sucre jusqu'à obtenir un mélange aérien.
Ajouter les oeufs progressivement, bien mélanger.
Verser les 2-3 gouttes d'essence d'amandes.
Ajouter la farine, la poudre d'amande, la levure.
Incorporer le lait puis les cerises. Mélanger juste pour bien les répartir.
Verser dans le moule apprêté pour l'occasion et faire cuire environ cinquante minutes dans un four préchauffé à 170°.

Entre autres confidences, je voulais juste en profiter aussi pour remercier Léna pour ses commentaires toujours élégants et bienveillants. Merci Léna!

16 Comments:

Blogger Annellénor said...

Voilà plusieurs fois que je croise des recettes de Nigella qui sont bien appétissantes !

29 janvier, 2007 18:54  
Blogger Alhya said...

trop extra ces petites confidences et le trop de bon tue le bon, j'ai ma petite histoire aussi ;-)) ton cake, hummm, surement parfait!

29 janvier, 2007 22:00  
Anonymous eva said...

Je goûterais volontiers le cake en découvrant les confidences partagées ; je n'aurais pas mieux expliqué pourquoi je n'ai toujours pas non plus mon permis de conduire. Un jour, sûrement...

PS : Je viens de compter, j'ai quand même cinq boîtes 100drine à la maison !

29 janvier, 2007 23:35  
Blogger Gracianne said...

Tout en humour et en tendresse, pour finir sur une douceur :)
Tu viens de m'expliquer pourquoi je n'ai passe mon permis qu'a 34 ans, c'est que je ne voulais pas grandir donc.
Ne tarde pas trop Patoumi, fonce, je ne t'explique pas comment j'ai galere pour le passer a cet age avance! T'inquiete pas, ca ne fait pas grandir du tout, tu n'es meme pas obligee de te maquiller apres.

30 janvier, 2007 09:53  
Anonymous léna said...

Gracianne l'a si bien dit, humour, tendresse et douceur symbolique des desserts, quelle belle alchimie! Ce sont nous, tes lecteurs, qui sommes comblés par tes billets élégants, brillants, généreux et des recettes à ton image.

Le permis de conduire n'a aucune poésie, mais quelle clé d'indépendance et de liberté!

Cerises-amandes, pour moi une parfaite harmonie de saveurs.

30 janvier, 2007 18:55  
Anonymous Patrick CdM said...

Camembert-Kinder, on a vu nettement plus idiot sur de nombreux blogs. Je retiens "trop de bon tue le bon"; j'ai beaucoup aimé ta façon de raconter, comme d'habitude, Gracianne ne s'est pas trompée, et elle a raison, ce sont les passagères qui se maquillent dans l'imagerie beauf!

30 janvier, 2007 23:25  
Blogger esterelle said...

Voilà pourquoi je n'ai jamais essayé de passer mon permis (je suis trop distraite), et je te rassure : je ne porte jamais de montre. Pour les bijoux c'est super pour les garcons, ainsi ils peuvent offrir plein de trucs 100-dribe !

31 janvier, 2007 12:35  
Anonymous Eliflo said...

Reste toi, surtout, pour notre plus grand plaisir.

31 janvier, 2007 22:11  
Anonymous Cathy said...

je souris quand tu dis que tu es allée au Petit Flore, j'aime bien y aller aussi , tu as déjà essayé "Tabl'o gourmand" ? c'est simple et sans prétention, j'ai bien aimé
pour le gateau je ne fais aucun commentaire, je suis trop jaliuse que tu aies ce livre et pas moi ;-)

01 février, 2007 21:50  
Anonymous lory said...

ça a l'aire délicieux, domage que je n'ai pas de cérises..

02 février, 2007 12:12  
Blogger lili63 said...

les cerises glacées ,c'est quoi au juste ??
Des cerises congelées ou glaçées au sucre ...
Cette recette me semble delicieuse .
petite confidence ,la première fois que je suis allée sur ton blog ,ce qui m'a seduite ,ce sont tes chaussures !!
Je les ai trouvée tres belles , la couleur originale mais surtout le clin d'oeil amusant .

02 février, 2007 16:30  
Blogger patoumi said...

Lili 63: Merci pour les chaussures, je les aime beaucoup, c'est aussi un cadeau de G!
Pour les cerises, sans doute Nigella pense-t-elle à des équivalents de marrons (glacés donc) mais je pense que ça marche très bien avec des cerises surgelées (ou fraîches, mais alors dénoyautées et en plus c'est pas la saison), enfin, celle de Marc P. sont supers, un peu sucrées, un peu acidulées et qui tiennent très bien à la cuisson!

02 février, 2007 17:06  
Anonymous Stéphanie said...

Tu sais quoi?... Je n'ai pas encore mon permis (mais je me suis enfin lancée: 8h à mon actif... et je serai contente de relayer mon chéri lors de nos "voyages", mais ce n'est pas encore fait!) Et je ne porte jamais de bijou (ou alors pour me déguiser!)...

02 février, 2007 18:19  
Blogger Dorian said...

Comment je pourrais résister à ce type des déclarations qui commence comme une drôle d'histoire d'enfance... et finit par un cake de Nigella ! c'est une robe taillée sur mesure que j'adopterais volontier... si je portais des robes bien sûr !

07 février, 2007 22:54  
Anonymous lory said...

Une très belle recette!

15 mai, 2007 12:12  
Blogger Stephanie said...

Toujours pas de permis pour moi non plus (a 33 ans...) ; jamais de maquillage (sauf parfois pour "sortir") ; pas de bijoux non plus (juste une montre), en general. L'impression, comme toi, que ce n'est pas vraiment "moi" ; et envie de rester de "l'autre cote" de la barriere "enfant/adulte"...

12 octobre, 2007 21:29  

Enregistrer un commentaire

<< Home