mardi 4 novembre 2008

Les jours sans lui (3) - Pasta e telefono -

Le matin, au lieu de rester dans la cuisine boire mon chocolat chaud en écoutant de lointaines voix radiophoniques, je me blottis dans le canapé et je repense aux rêves de la nuit passée. Je suis restée troublée par une terrible histoire de poitrines dénudées.
Souvent, après des journées de travail comme celle-là, je me dis que plus tard, j'essaierai de travailler en cabinet, pour ne pas me heurter à quelques animosités non dissimulées et qu'il faut pourtant négocier avec diplomatie. J'hésite souvent entre la crise de larmes et la scène de ménage mais je sais rester neutre. C'est dur parfois.
Heureusement il y a des filles de goût qui envoient des cartes charmantes et ont une conversation douce comme l'écharpe que je fantasme sans l'avoir vue et des garçons qui commencent des phrases par "Telle que je te connais..." et qui téléphonent pour ne pas dîner.
Enfin bon, je ne sais pas si c'est grave, mais aujourd'hui, j'ai mangé des pâtes aux deux repas.


Au déjeuner: la pasta cacio e pepe de Peggy vue chez Marion
Au dîner: une improvisation en compagnie d'
Hélène Frappat sur France culture (on peut pas dire que c'était une écoute très apaisante)

15 Comments:

Blogger Mingoumango (La Mangue) said...

Je ne vais pas me plaindre que tu publies trop - au contraire ! -, mais ça va un peu vite pour moi, surtout en ce moment ;-)
Les week-ends solitaires, je sais ce que sais, alors j'imagine à quel point les semaines solitaires peuvent être difficiles...
Plein de courage !

05 novembre, 2008 06:27  
Blogger les chéchés said...

... on aimerait t'envoyer des écharpes ou des dessins, des petits pour faire du bien...
tes pâtes avaient l'air délicieuses...

05 novembre, 2008 08:15  
Blogger les chéchés said...

des petits mots...
pardon!

05 novembre, 2008 08:16  
Anonymous Lisanka said...

Des pâtes aux deux repas, c'est bien toi le docteur non? Moi je fais souvent ça et ça fait du bien à l'âme alors pourquoi s'en priver?
Pour les scènes de ménage, tu as bien raison de rester en dehors de tout cela, j'imagine que ça doit être assez marrant de les observer se tirer les cheveux pour de broutilles!

05 novembre, 2008 09:05  
Anonymous rose said...

J'aimerais retenir plus souvent les histoires même terribles que racontent mes rêves... Bises !

05 novembre, 2008 10:45  
Anonymous Mirabellecisine said...

rhoo... deux fois des pâtes... un bon plat réconfortant, on te pardonne cette impasse :-)

05 novembre, 2008 14:29  
Blogger betterave.urbaine said...

deux fois des pâtes, moi je dis toujours oui, je pourrais même en manger au petit déjeuner !

05 novembre, 2008 15:41  
Blogger Vanessa said...

des écharpes, du chocolat chaud, de douces pensées...

05 novembre, 2008 18:50  
Anonymous gourmeline said...

pasta addict : if only I could eat pasta every meal !

05 novembre, 2008 20:02  
Blogger patoumi said...

Mingou::°)
Les chéchés: tu es la spécialiste des petits mots qui font du bien!
Lisanka: c'est une grande première pour moi, les pâtes deux fois par jour! (et il y avait des spaghetti en garde ce soir...)
Rose: parfois, j'aimerais bien oublier un peu
Mirabelle: bon, si c'est pardoné...je le referai peut-être!
Vanessa: merci!
Gourmeline: mais qu'y-a-il de meilleur qu'un plat de pâtes?

06 novembre, 2008 06:04  
Blogger Mingoumango (La Mangue) said...

C'est donc pour ça que le téléphone sonnait dans le vide hier soir ! ;-)

06 novembre, 2008 09:44  
Anonymous marion said...

et une écharpe au poivre ? ;)
c'est chouette quand tu publies plein comme ça

06 novembre, 2008 22:58  
Blogger patoumi said...

Mingou: j'aurais adoré t'avoir au bout du fil! Bouh. Je déteste encore plus cette garde.
Marion: merci madame! J'aime bien écrire en ce moment. Et précisément, j'aimerais bien une écharpe couleur poivre gris!

06 novembre, 2008 23:53  
Anonymous eva said...

Moi, je te le dis, ce n'est pas grave !
Toujours un peu longue à la détente ...

Se parler, c'est bien agréable, quand même.

09 novembre, 2008 22:48  
Blogger patoumi said...

Eva: Ah, je savais que tu comprendrais pour les pâtes!

15 novembre, 2008 11:25  

Enregistrer un commentaire

<< Home