vendredi 2 juillet 2010

Regarde là et là -un dîner japonais-

Un billet pour C. qui vit en Australie et pour C. qui va partir y vivre, parce qu'elles donnent envie d'écrire.

C'est super classe mais pas pour les enfants
Christophe Honoré, on le sait, est un chouette garçon. Il ressuscite Kim Wilde dans un film très parisien, modernise La princesse de Clèves, donne le beau rôle à Louis Garrel, met en image les chansons d'Alex Beaupain et écoute volontiers les disques de Vincent Delerm, mais là, avec son livre tout jaune faussement pour les très jeunes (collection Neuf à l'Ecole des Loisirs), il a réussi l'impossible: il m'a presque donné envie d'apprendre à conduire. En effet, à la page 112 de son livre J'élève ma poupée, à la fin du chapitre Lecture pour poupées, il écrit à propos de sa fille Suzette: J'ai tellement hâte d'être au jour où nous pourrons lire à deux, comme on conduit à deux lors d'un long voyage. Ce plaisir que ce sera d'abaisser le livre comme on se gare sur le bas-côté, et de laisser le volant. Et d'écouter Suzette qui reprend la route et continue la virée.
Là, j'ai eu une pensée pour G. qui fait parfois sans ciller le trajet Biarritz-Rennes avec moi à côté qui se contente de changer le cd qu'on écoute, qui passe de l'eau ou des biscuits... J'ai aussi pensé à Fanny Ardant dans Vivement Dimanche, il me semble que c'est elle qui conduit aux côtés de Trintignant, non?
Pour en revenir à Christophe Honoré et ses poupées (lecture essentielle de cet été, vous voilà prévenus), je suis sûre que vous adorerez les recettes des quatre saisons du chapitre Mais que mangent les poupées? Il répond aussi à toutes les questions cruciales: quel nom donner à sa poupée (Christophe suggère des noms de station de métro. Imaginez un peu, Picpus, Pernety, Charonne ou Havre-Caumartin même si celle que je préfère, c'est Filles du Calvaire), une poupée doit-elle marcher, faut-il faire dormir sa poupée dans son lit?
C'est charmant, et émouvant, d'autant plus que (attention révélation), j'ai moi-même depuis deux ans environ, une poupée en tissu humblement surnommée Poup's. Elle a une trace de bic bleu sur la jambe gauche et j'ai dû demander à ma mère de recoudre l'un de ses yeux mais sinon elle est super jolie avec ses noeuds dans les cheveux et sa petite robe à fleurs. Poup's est polie et cultivée, elle aime les pizzas, la glace à la vanille, le clafoutis aux cerises et le premier disque de Vincent Delerm. Quand elle sera grande elle voudrait étre réalisatrice de films mais comme elle ne grandira jamais... Elle est bien contente que je n'aie jamais eu de poupées quand j'étais petite parce que comme ça, je ne suis pas blasée.
Quant à Christophe Honoré, à qui je pardonne d'avoir fait n'importe quoi dans Non ma fille... , je me demande encore ce que je pouvais bien faire d'autre le 26 novembre 2007.

La balade était bien, c'était au mois de juin*
Un dimanche matin, elle a pris en photo les fleurs roses qui s'agitaient sans bruit au bord de l'eau. A midi, ce fut un peu galère de trouver un endroit où déjeuner et nous avons finalement échoué à Dinard où j'ai pu saoûler tout le monde avec mes histoires de "C'est là que Melvil Poupaud mange une glace dans Conte d'été". Le long de la promenade du Clair de Lune, il fut question de nourritures honteuses. Comme moi, elle aime les nouilles déshydratées, les knackis et les pains au lait industriels. Pour vous dire jusqu'où va mon mauvais goût, il m'arrive parfois d'éventrer soigneusement un pain au lait et d'y fourrer deux demi-knackis enrobées d'une tranche de mimolette avant d'enfourner le tout puis de déguster bien chaud avec du ketchup. Miam.
Et les nouilles déshydratées... Souvenir obligatoirement attaché aux petits déjeuners chez mes grands-parents. Mamie qui prépare un bol de riz avec de la viande séchée et du concombre salé pour Papy qui lui-même me prépare mon bol de nouilles avec un oeuf dedans. Trop bon. Mais qui préparait le café au lait de Mamie?


Sinon, en vrac :
-êtes-vous allés voir Tournée de Mathieu Amalric? Ce qui m'émeut le plus c'est le chemin parcouru depuis Comment je me suis disputé... (et ce moment particulier où il dit à Sylvia Je ne m'en remettrai pas de t'avoir rencontrée)
-on dirait que Florent Marchet parle de la ville où je me suis tant ennuyée autrefois dans cette chanson addictive
-la semaine prochaine je pars trois jours à Amsterdam après deux soirs au Festival Days Off à Paris (Divine Comedy salle Pleyel, youpi! Oui c'est incroyable, je PEUX aller voir un concert sans Vincent Delerm), des adresses et des conseils pour la capitale des Pays-Bas?
-enfin, pour les Rennais, grand changement à Mizuna, l'un des restaurants bretons préférés de Mingou: déjeuner comme avant sauf que maintenant on peut passer un petit coup de téléphone (02 99 79 18 66) et commander à emporter (un bento ou des sushis ou un bol de riz recouvert de thon cru épicé). On peut aussi venir prendre le goûter (carrot cake épais et glacé, gâteau matcha-chocolat blanc frais et moelleux, cheesecake...) et se ravitailler en saké, en thé ou en wasabi. Service toujours aussi gentil. J'y suis passée il y a dix jours pour prendre un bento, super copieux et délicieux (ce midi-là: saumon pané au sésame noir et boulettes aplaties au cochon et poireau).


Pour G. qui n'avait pas pu profiter de ce moment, j'ai préparé un dîner japonais à picorer avec du Genmaïcha brûlant ou du saké glacé.
Un repas simple et aussi joli que possible avec des somen parfumés à la fleur de cerisier trempés dans une délicieuse sauce Miyako no Tsuyu (le tout acheté à Workshop Issé** après une longue conversation avec l'érudit vendeur). Il y avait aussi une salade de concombre et radis assaisonnée avec du vinaigre de riz, de la sauce soja, du mirin et de l'huile de sésame. J'avais très envie aussi de faire un tartare de saumon au gochujang (vous savez cette pâte de piment coréenne vraiment très forte à utiliser avec parcimonie): on mélange le gochujang avec du sucre, du vinaigre de prune (ou du saké ou du vinaigre de riz, mais le vinaigre de prune est léger et subtil) et un peu d'huile de sésame et on enrobe bien des gros dés de saumon extra frais de cette préparation. A recouvrir de dés d'avocat, de ciboulette et de sésame noir.
Enfin, parce que je sais que G. adore ça (contrairement à la daurade au four aves des tomates et des pommes de terre), du poulet frit (Tori no karaage)


Tori no karaage (une recette de Sophie Brissaud)
Pour quatre personnes
-4 cuisses et hauts de cuisse de poulet fermier sans la peau et désossés
-1 grosse noix de gingembre
-1 grosse gousse d'ail
-2CS de sauce soja
-2CS de saké
-1CS d'huile de sésame
-50g de fécule de pomme de terre
-1CS de maïzena
-huile de friture (soupir)

Découper le poulet en morceaux de la taille d'une bouchée.
Râper le gingembre puis le presser dans une petite passoire pour récupérer le jus.
Dans un saladier, mélanger le jus de gingembre, l'ail pressé, la sauce soja, le saké, l'huile de sésame et un peu de sel. Ajouter le poulet et mélanger pour bien l'imprégner de la marinade. Laisser reposer au moins deux heures.
Au moment de la cuisson, faire chauffer l'huile. Verser la fécule et la maïzena sur le poulet et mélanger pour l'enrober de pâte.
Quand l'huile est chaude, y mettre à frire le poulet, par petite quantité, l'égoutter au fur et à mesure. Quand tout le poulet a été frit, le mettre à refrire une minute, pour accentuer la dorure. Trop bon!

*Version originale ou Reprise (juste un peu tronquée)
**Workshop Issé 3 rue Tournon à Paris

37 Comments:

Blogger Mingoumango (La Mangue) said...

Ah oui, j'avais oublié Louis G. dans ma liste beurk...
Sinon, dans le concours du truc le plus honteux, il y a aussi les knackis grillés à la poêle et enroulés dans une tranche de pain de mie complet bien industriel.
Dis, pourquoi on n'habite pas la même ville ?

02 juillet, 2010 16:00  
Anonymous Anonyme said...

Heu c'est pas fort le gochujang. Enfin moi je ne trouve pas, j'y vais à la cuillère, C'est d'ailleurs très bon d'y tremper des morceaux de légumes crus en apéro.

02 juillet, 2010 16:52  
Blogger the_young_dude said...

A chaque fois que je lis tes posts, j'ai l'impression que Rennes est la capitale des bons restos.. est-ce le cas, ou est-ce toi qui a le nez fin pour trouver ces petites merveilles?
J'ignorais tout de ce livre de Christophe Honoré, mais tu me donnes envie d'essayer.. d'autant plus que j'ai le projet, depuis quelque temps, d'acheter quelques livres à l'école des loisirs, dont cette série sur les princesse (notamment celle qui se transforme en steak frites..). Bon assez parlé, je vais aller écouter l'orage.

02 juillet, 2010 17:04  
Blogger patoumi said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

02 juillet, 2010 17:04  
Anonymous Anonyme said...

Bizarre surtout qu'il n'y pas 36 marques de gochujang vendues en France. Du coup je dois la connaitre. Pis les gens autour de moi non plus trouve pas que ca arrache. Ca picote c'est tout :)

02 juillet, 2010 18:55  
Blogger patoumi said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

02 juillet, 2010 18:56  
Blogger patoumi said...

Mingou: et bien peut-être que vous pourriez venir vous installer à Rennes?
Anonyme: alors j'ai le palais assez averti quant aux trucs qui arrachent et le gochujang que j'ai acheté, il me ferait presque pleurer si je le mangeais au naturel. Et en fait si, il y avaiy plusieurs marques dans l'épicerie asiatiques où je suis allée. Et justement, les gens autour de moi, très habitués à tout ça, ils trouvent aussi que ça dépote...
Pia: bah en fait il y a moyen de trouver des supers bons produits bruts mais pour manger dehors, c'est plus compliqué. Le dimanche soir par exemple, il n'y a même pas un boui boui un peu bon où se consoler que le dimanche soit déjà terminé...

02 juillet, 2010 18:58  
Anonymous Anonyme said...

Oui je sais qu'il y a plusieurs marques mais pas beaucoup non plus. Fin bref chacun son palais :)

02 juillet, 2010 19:26  
Blogger the_young_dude said...

Alors ça c'est un débat.. parce que le dimanche qui se termine c'est un soulagement pour moi.. en même temps ça peut se terminer dans la douleur quand on a plus de frais sous la main pour cuisiner (je ne dis pas "quand les placards sont vides", parce que ça ça n'arrive jamais !!!) ou que les restos sont en effet fermés... moi qui pense à partir en province, mon coeur balance...

02 juillet, 2010 20:18  
Anonymous arrosoir said...

oh ce livre jaune me parle déjà ! je vais aller le voir de plus près !

et dis moi parmis les millards (oh j'exagère) de marques de nouilles deshydratée, en as tu de préférées ?

03 juillet, 2010 10:16  
Blogger Cléo said...

Je suis jalouse pour les concerts Days off. Hier j'étais à la Bazarette du Fooding dans le cadre du festival et j'ai jeté un coup d'oeil au programme : tout ce que j'aime. Hélas, plus de place pour The divine Comedy.

03 juillet, 2010 15:07  
Anonymous rose said...

Finalement tu as aimé Dans Paris (où Kim Wilde n'est pas la seule à ressusciter) ! Ce manuel a l'air d'être un indispensable, peut-être une lecture de vacances (pile déjà ambitieuse, incluant La vie mode d'emploi).
-pas vu encore Tournée
-c'est à croire qu'on a grandi dans la même ville(le moment où il dit que les enfants ne reviendront pas m'a pincé le coeur - même si finalement j'ai pas mal d'amis d'enfance qui sont restés)
-d'Amsterdam (au printemps) je me souviens surtout le plaisir des promenades au hasard des canaux (et le marché aux fleurs et une boutique de lunettes avec une collection historique amusante, quelque part au milieu des canaux)

03 juillet, 2010 16:21  
Blogger emilie said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

03 juillet, 2010 21:56  
Blogger emilie said...

je n'ai pas eu le temps de lire à fond ton billet, ce que je ferai( et ne manque jamais de faire!) dès que possible! mais j'ai remarqué en lisant en diago la phrase surlignée en rouge annonçant ta venu à Amsterdam pour trois jours...ce qui n'est pas beaucoup pour trouver les Bons Endroits car c'est une petite ville mais super touristique donc avec beaucoup beaucoup d'endroit pas super bon voir pire,juste pour attirer les touristes. Bon je résume! j'habite à Amsterdam depuis deux ans mais j'ai un enfant de juste 1 an ce qui ne m'a pas permis de découvrir Amsterdam comme je l'aurais voulu! Mais... Mais j'ai trois adresses je pense dignes de confiance:
1/ pour le déjeuner: le 404 Singel(son nom est aussi son adresse) que j'ai découvert par hasard. Lieu typiquement Amsterdamois; étroit,petit escalier exigu. Mais surtout de délicieux sandwichs (moi j'aime ceux avec du rosbeef coupé ultra fin). Le seul hic est qu'il y a souvent la queue, surtout à l'heure du déjeuner (et ce ne sont pas des touristes!). Voir lien: http://www.spottedbylocals.com/amsterdam/singel-404

2/ Du côté des colonies, si on veut essayer la cuisine indonésienne que je ne connaissais pas jusque là (étant pourtant une fan absolue, depuis ma tendre enfance, de cuisine asiatique).
Il y a par exemple le menu très populaire dit le Rijstafel ou Rice Table, fait de, en moyenne, une dizaines de petits plats et sauces.
Personnellement je ne suis pas une inconditionnelle de cette cuisine qui peut être en même temps extrêmement piquante et dense au niveau des sauces par exemple faites avec du beurre de cacahuète.
Sinon c'est un tout petit restaurant très sympas. Cuisine faite par la patronne qui n'utilise pas de glutamate de sodium-discussion que j'ai eu avec elle.

3/ C'est un boulanger nommé le meilleur boulanger des Pays Bas et qui ne l'a pas volé,
HARTOG: http://www.volkorenbrood.nl/
Le pain y est tout simplement à tomber. Etant complet il se conserve super bien. je pense que même ceux qui n'aime pas le pain complet aimeront.
HARTOG'S
VOLKOREN
-
RUYSCHSTRAAT 56
AMSTERDAM
T 020 6651295
OPENINGSTIJDEN
MAANDAG T/M VRIJDAG
07.00 - 18.00 UUR
ZATERDAG
06.30 - 16.30 UUR

Et pas loin il a crée une sandwicherie:
HARTOG'S
BOTERHAM
-
WIBAUTSTRAAT 77
AMSTERDAM
T 020 6948329
OPENINGSTIJDEN
MAAANDAG T/M VRIJDAG
07.00 - 16.00 UUR
ZATERDAG
08.00 - 16.00 UUR
Voilà je te souhaite un bon séjour!

03 juillet, 2010 21:57  
Blogger Cécile said...

Nous rentrons en France et "Tournée" est LE film que je veux aller voir, j'ai pour M. Almaric une affection toute particulière, en plus de l'apprécier infiniment en tant qu'acteur.
L'été semble bien commencer pour toi, et tu m'en vois ravie. Profite pleinement de tous ces moments, ballades, concerts, amis, diners...qui nourrissent si bien la tête et le coeur.
Je t'embrasse.

03 juillet, 2010 22:12  
Blogger emilie said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

03 juillet, 2010 22:21  
Blogger emilie said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

03 juillet, 2010 22:21  
Blogger Miss Popote said...

Tu savais qu'à Bruxelles ils y avait une clinique de la poupée? Je ne sais pas si elle existe encore mais j'y ai fait racommodé quelques bras, réennorbité 2 ou 3 yeux. c'était il y a longtemps.
Sinon, à Amsterdam au Rijksmuseum il ya une magnifique maison de poupée qui date du 17ème siècle.

Bon voyage! Au plaisir de te relire...

03 juillet, 2010 22:24  
Blogger emilie said...

Ah j'ai oublié de donner l'adresse de l'indonésien: Indonesisch Restaurant Soenda Kelapa
Utrechtsestraat 89, 1017 VK Amsterdam Tel: 020 - 627 94 16

03 juillet, 2010 22:43  
Blogger Gracianne said...

A Amsterdam, va faire un tour au marché aux plantes, ils vendent des bulbes de toutes sortes de plantes, de toute beauté. Je sais, tu n'as pas de jardin, mais tu peux aussi les faire pousser dans des pots. Sinon, oublie les musées - oui je sais, le Rijksmuseum - et vas te promener tout simplement dans les rues, tu verras, l'architecture est fabuleuse. Et fais la balade en bateau sur les canaux. C'est une ville très sympa, les gens sont cools. Faut juste faire attention aux vélos, ils ont priorité.

03 juillet, 2010 23:18  
Blogger patoumi said...

Pia: je trouve que la province c'est joli mais ça vaut pas Paris! (mais je suis une grande trouillarde alors j'y reste, en province). Pendant longtemps j'ai détesté les dimanches (surtout qu'à Rennes le dimanche c'est vraiment mort) mais les choses ont changé...
Arrosoir: et bien avec Mingou nous sommes d'accord sur ce point (pas comme sur Vincent Delerm), il faut prendre des Damae ramen! Mais quand j'étais petite, dans ma famille on achetait des sachets blancs avec un bol marron et des écritures jaunes et rouges...
Cléo: et moi je suis jalouse de ne pas être allée à la Bazarette!
Rose: je sais que tu vas aimer Christophe et les poupées...
Emilie: alors là merci, vraiment. Les adresses ont l'air supers!
Cécile: ce qui est si étrange c'est que Amalric, une fois encore, se fait taper dessus et tombe lamentablement (comme dans l'escalier de Comment je me suis disputé, comme dans Un conte de Noël)
Miss Popote: il y a justement aussi un chapitre sur les maladies des poupées...
Gracianne: non mais en fait je crois qu'on a prévu de flâner pas mal et de voir s'ils ont du gochujang qui pique ou pas ^^

04 juillet, 2010 00:12  
Blogger emilie said...

Ohoh! En me réveillant ce matin j'ai pensé aux courses que je n'ai pas eu le temps de faire au marché biologique qui se tient tout les samedi au Noordermarkt et j'ai réalisé qu'il y avait là 2 adresse en OR: d'une part le marché bio où entre autre il y a un marchant de sel formidable (qui parle français) qui vent du sel de Bali délicieux, on peut tous les goûter car ils sont présentés dans des mini-coupelles avec des mini bout de légumes: http://www.boerenmarktamsterdam.nl/ Et puis il y a le café Winkel 43 où tout le Amsterdam un peu intélo un peu bobo un peu écolo se retrouve le samedi pour manger une tarte au pomme toujours tiède car elle n'arrive jamais à refroidir! ça c'est vraiment une super adresse!
http://www.winkel43.nl/

04 juillet, 2010 08:47  
Anonymous Anonyme said...

Merci pour la dédicace.
Alors, je suis à Paris à partir de lundi.

Camille de Bxl

04 juillet, 2010 08:49  
Anonymous Caroline said...

Merci Patoumi pour la jolie dedicace!Je suis vraiment tres flattee ( mais toujours a Hong Kong donc toujours sans accent sur mon clavier).Si je puis etre utile en quoi que ce soit a 'C'qui vient vivre du cote de chez moi dans l'hemisphere Sud, il ne faut pas hesiter a me le dire. Retour de dedicace: je vais essayer d'aller voir un film au cine d'art et essai ici a Hong Kong, tout cela un peu en votre nom. En attendant, c'est aussi un festival culinaire permanent ici- quel bonheur...

04 juillet, 2010 17:33  
Anonymous Anonyme said...

Salut Patoumi!
Je t'avais écris un roman sur deux adresses géniales à Amsterdam mais au moment où j'allais publier mon commentaire "une erreur de Blogger est malheureusement survenue". Argh.

Alors je vais faire plus court que la dernière fois.
La première adresse, c'est un restaurant/café nommé 'Skek tenu par des étudiants pour des étudiants! L'ambiance y est géniale, la déco chinée (le lustre était fait de vieilles bouteilles en verre, par exemple) et il y a presque tous les soirs des concerts live. La cuisine est originale et à tendance "Mangeons 5 fruits et légumes par jour", ce qui est agréable après avoir testé le sandwich au rosbif de "Van Dobben" et le vieux gouda au cumin de "Kaaskamer".
Le petit plus, c'est qu'ils font 30% de rabais sur présentation d'une carte d'étudiant! J'y suis allée le soir et je pense que c'est le meilleur moment pour y aller car le coin est très joli lorsqu'il fait nuit.

'Skek; Zeedijk 4-8
http://www.skek.nl
(pratique pour voir les jours où il y a des concerts, certes non pas de Vincent Delerm mais sympas quand même!)

Sinon l'autre adresse que je te propose c'est celle d'un café où je n'ai malheureusement pas pu aller mais qui m'a fait très envie quand je suis passée devant. La déco est désuète et vintage et ressemble
quelque peu à un bric-à-brac d'objets charmants.
Mes copines y allaient manger leur petit-déjeuner car elles trouvaient celui-ci plus à leur goût que celui de l'hôtel; c'est donc une adresse hautement recommandée!

Latei, Zeedijk 143

Ps: si jamais, tu peux retrouver ces deux adresses dans le lonely planet sur Amsterdam

05 juillet, 2010 10:27  
Anonymous Anonyme said...

C'est de nouveau moi,
Juste pour te dire que Latei a aussi un site internet avec quelque photos contrairement à celui du 'Skek.

www.latei.net/

Je te souhaite beaucoup de plaisir à Amsterdam et encore un dernier petit conseil inavouable: goûte les smoothie de la chaîne de supermarchés locale (Albert Heijn), à tomber!

05 juillet, 2010 10:34  
Anonymous Chris said...

Waouh merci pour cette belle découverte que cette épicerie fine japonaise...tant de choses à découvrir encore !
A bientôt

05 juillet, 2010 18:57  
Blogger patoumi said...

Emilie: oh là là décidément, merci merci!
Camille: là je vous dis A bientôt, chic!
Caroline: ce programme dim sum/cinéma est vraiment choeutte!
Anonyme: je suis désolée pour le dysfonctionnement blogger, merci d'avoir pris la peine de me donner les conseils quand même! Je penserai à toi quand j'y serai!
Chris: oui, j'adore aussi, il y a notamment toute une gamme de sauce soja qui me fascine... Et les vinaigres!

05 juillet, 2010 22:51  
Blogger Lefrancbuveur said...

Je trouve ton blog très intéressant, félicitations et ...à bientot!
Enrico

05 juillet, 2010 23:43  
Anonymous Camille said...

Je n'aurai certainement pas le temps de voir Tournée (à moins qu'il ne passe au cinéma de Quiberon, qui d'ordinaire a plutôt tendance à diffuser des films commerciaux en version française), mais j'ai été émue aux larmes par Mathieu Amalric hier soir, dans Rois et reine. J'ai eu envie de revisionner immédiatement le film.

07 juillet, 2010 00:15  
Anonymous Camille said...

(je veux dire, pas le temps avant mon passage rennais)

07 juillet, 2010 00:15  
Anonymous Laurence said...

Bonjour,

Encore un billet bien agreable...Merci.

Voila 5 ou 6 ans que je ne suis pas allee a Amsterdam, mais voici quelques idee remontant a l'epoque ou j'y allais souvent en raison d'une passion immoderee pour la peinture flamande (passion qui m'avait meme amenee a apprendre le neerlandais pendant 2 ans - c'est grave).

A Amsterdam, l'ideal est de fuir un peu la foule et les grandes rues pour decouvrir soi meme les rues et les canaux plus calmes ou il fait bon entendre le bruissement des feuilles d'arbres et les cliquetis discrets des velos. Vous pouvez louer un velo. Balladez-vous aussi le soir et assez tot le matin pour "sentir" la ville, la decouvrir loin du bruit.

Musees : le Rijksmuseum (Rembrandt, les flamands, etc.) et le Musee Van Gogh. D'autres musees meritent le detour mais en 3 jours, c'est peut-etre difficile. Si vous aimez Rembrandt, la maison du peintre peut vous plaire (plutot simple, rien de special, mais interessante pour les passionnes de l'artiste). Au Rijksmuseum, outre les peintures flamandes et la Ronde de nuit, ne manquez SURTOUT PAS les maisons de poupee, impressionnantes.

La maison d'Anne Frank merite une visite car elle replonge le visiteur dans l'histoire et est tres emouvante. Elle est aussi situee dans une rue bien calme, hors du temps, qui rend l'horreur de l'histoire encore plus insupportable. Visite obligatoire, dirais-je (a une heure calme). Le quartier du Jordaan recele aussi bien des rues agreables (quartier juif).

Le Begijnhof (beguinage), moins connu, a aussi son charme, si vous passez dans le quartier.

Attention aux pickpockets, nombreux et experimentes, y compris dans les trains.

Si vous en avez le temps, allez faire un tour a Delft, Gouda ou Haarlem, des sortes de mini Amsterdam bien tranquilles. A Delft, faience et eglise bien connue (cf. peintures). Le trajet en train depuis Amsterdam n'est pas long. Attention aux pickpockets.

Faites une ballade en bateau sur les canaux, de preference au debut du sejour, pour reperer les endroits sympathiques et mieux comprendre l'histoire. Vous mesurerez mieux l'etroitesse des facades (due au fait que les impots etaient calcules selon la largeur de la facade).

Au passage, essayez de jeter un oeil a l'interieur d'une maison et reperez bien l'escalier, en general tres abrupt, inhabituel.

Mangez du gouda, dont le gout n'a rien a voir avec celui du gouda francais.

Bon voyage,

A bientot,
Laurence

07 juillet, 2010 06:05  
Anonymous Laurence said...

PS : "idees" (sorry, le "s" etait parti en courant)

07 juillet, 2010 06:07  
Anonymous Lullaby said...

Tu m'as donné envie de lire "J'élève ma poupée", donc je l'ai commandé!
J'adore la collection L'école des loisirs / Neuf ou Medium.
Bonne fin de dimanche.

11 juillet, 2010 22:15  
Blogger patoumi said...

Enrico: merci
Camille: je m'apprête à revisionner Rois et reine dans la chambre de garde et je pense à toi! (et je suis un peu triste)
Laurence: j'ai adoré les maisons que l'on pouvait visiter, surtout les cuisines avec les carreaux en camaïeu de blanc et les pièces qui donnent sur les jardins et où je m'imaginais bien prendre le thé!
Lullaby: le seul reproche que je ferais à ce livre, c'est qu'on le termine trop vite!

15 juillet, 2010 12:23  
Anonymous loukoum°°° said...

C'est quand je lis des billets comme ça que je me demande pourquoi je continue à écrire sur Beau à la louche... et que je croise les doigts pour pouvoir continuer à te lire encore très très longtemps...
Je viens de relire le billet et je voulais quand même te le dire
(et puis moi je crois que si ça ne tenait qu'à moi je déménagerai à rennes et pas que pour Mizuna ^^)

15 juillet, 2010 19:26  
Blogger Heloquent said...

Patoumi, c'est tellement rassurant de savoir que vous aussi vous avez des petits plaisirs culinaires régressifs et de mauvais goût! Je n'ai jamais essayé le pain au lait fourré knackies et mimolette, mais cela me permet de décomplexer !!
Je ne peux que vous conseiller vivement d'apprendre à conduire. Pour moi, c'est avant tout la liberté. Et ce plaisir de partir en virée au volant, sur un coup de tête (ça je ne l'ai jamais fait mais on en rêvait avec ma grand-mère qui conduisait encore à 85 ans !!).

20 juillet, 2010 21:45  

Enregistrer un commentaire

<< Home